Nuit Japonaise au SILENCIO

curatée par Emmanuelle de Montgazon et Isabelle Olivier

Une nuit japonaise exclusive avec des performances inédites, des projections de vidéos, des installations et un DJ set live.

Au vu du nombre de places limitées pour tous les évènements VIP du programme Plateforme Japonaise, merci de vous enregistrer à l’avance.


Mardi 16 Octobre, de 21h à 2h au SILENCIO (142, rue Montmartre, 75002 Paris)

 

Performances & Installations

 Tomoko Sauvage,  in situ  installation

Tomoko Sauvage, in situ installation

Tomoko Sauvage, musicien et artiste japonaise active depuis les années 2000, poursuit des recherches sur les qualités sculpturales du son et de l’improvisation en relation avec l’environnement.

 Nile Koetting, First, Class, performance

Nile Koetting, First, Class, performance

à partir de 21h - Installation in situ

Sauvage est connue principalement pour ses recherches musicales / visuelles sur un "synthétiseur naturel" de son invention, qui se compose de diverses fluides, bols, céramique, lumière et amplification sous-marine. Son approche est tournée vers les sujets de l'alchimie, la méditation et l'équilibre entre risque et maîtrise.


Nile Koetting travaille dans de nombreux médias, tels que l’installation, la performance, la scénographie, le son et la composition. Ses projets artistiques explorent une nouvelle perception des échanges entre des êtres physiques et immatériaux, vivants et inanimés, dans un paysage de temps et d’espace performatifs.


22h30 - First, class, 2015-2016, Performance (21min)


"First, class" est une performance qui explore le corps au travail. Cette oeuvre traite de la relation entre temps libre et systèmes économiques. C'est une composition à la fois musicale et audiovisuelle.


 Masayuki Kawai, performance, courtoisie de MORI YU Gallery

Masayuki Kawai, performance, courtoisie de MORI YU Gallery

Masayuki Kawai est né en 1972. Le point de vue radical sur la philosophie et la politique dans ses vidéos au style unique offre un commentaire sur notre société de l’information et l’essence des médias.

23h30 - Video Feedback  

Masayuki se produira pour un concert enrichi d'éléments visuels. Circuits fermés analogiques avec des dizaines de machines vidéos connectées de façon aléatoire, pour créer à partir d'un flux continu de données des sons et des images instantanés et improvisés. C'est l'expérience dynamique d'une singularité électro-magnétique.



 

Projections Video - par la galerie White Rainbow, Londres

 Installation view, Aki Sasamoto: Delicate Cycle, Sculpture Center, 2016. Photo: Kyle Knodell Courtesy Take Ninagawa, Tokyo

Installation view, Aki Sasamoto: Delicate Cycle, Sculpture Center, 2016. Photo: Kyle Knodell Courtesy Take Ninagawa, Tokyo

White Rainbow est une association à but non lucratif basée au centre de Londres, qui met en avant le travail d’artistes contemporains japonais émergents et en milieu de carrière. Elle présente une sélection exclusive de projections, qui inclut des oeuvres vidéo d’artistes faisant partie de la programmation passée et future de l’association.

Shimabuku, né à Kobe en 1969, collectionne des rencontres improbables. Inspiré de déviations situationnelles, il voyage beaucoup afin d’interagir avec le monde à travers son oeuvre et de repousser les limites entre imagination et réalité physique.

Aki Sasamoto est née en 1980 à Kanagawa au Japon et vit et travaille aujourd’hui à New York. Artiste d’installation et de performance, Sasamoto travaille dans des médias variés, trouvant son inspiration en réponse aux conditions de son environnement.

Yu Araki est un artiste vidéo et un cinéaste dont le travail traite de la relation entre la caméra et les notions du soi. De par son expérience en sculpture et nouveaux médias, Araki approche chaque nouveau projet avec une considération particulière pour la spécificité du lieu et du médium, permettant aux conditions de créations d’être dictées par l’environnement de travail et les matériaux disponibles.

à partir de 21h30 - Knee-jerk

Shimabuku, "Bow to Bow" (9 min), 2018
Aki Sasamoto, "Wrong Happy Hour" (22 min), 2014
Yu Araki and Daniel Jacoby, "Mountain Plain Mountain" (21 min), 2017.

 Shimabuku,  Bow to Bow  (9 min) (Courtesy: the artist + Air de Paris, Paris + Barbara Wien, Berlin + Amanda Wilkinson Gallery, London)

Shimabuku, Bow to Bow (9 min) (Courtesy: the artist + Air de Paris, Paris + Barbara Wien, Berlin + Amanda Wilkinson Gallery, London)

 

Projections Video - Chikako Yamashiro

 Chikako Yamashiro,  Seaweed Woman , 2018. Installation view at White Rainbow, London, UK, 2018 © Chikako Yamashiro, Image: Damian Griffiths

Chikako Yamashiro, Seaweed Woman, 2018. Installation view at White Rainbow, London, UK, 2018 © Chikako Yamashiro, Image: Damian Griffiths

Chikako Yamashiro, à travers la photographie, la performance et la vidéo, expose les côtés moins connus de la réalité contemporaine d’Okinawa, tout en remettant en cause les récits historiques dominants sur l’occupation japonaise et américaine de ces îles. La pratique artistique de Yamashiro s’intéresse aux histoires politiques et sociales d’Okinawa afin de créer des oeuvres provocatrices et envoûtantes qui puisent dans des récits oraux et qui utilisent souvent le corps de l’artiste.

 

Peinture Live & DJ Set par Takeru Amano x Julien Sato, Galerie Tokyoïte

 Courtesy of Takeru Amano and Tokyoïte

Courtesy of Takeru Amano and Tokyoïte

Takeru Amano, né à Tokyo, est parti pour New York à un jeune âge pour étudier la gravure. Peintre et sculpteur, Takeru dans ses créations, qu’elles soient des peintures, des sculptures, des dessins ou des estampes, combine le classicisme et la modernité, des influences étrangères et la culture pop japonaise.

Le fils d’un illustrateur de renommée internationale, Yoshitaka Amano, Takeru a grandi au sein d’un univers artistique. Il expose ses oeuvres à Tokyo, Hong Kong et Paris depuis 2016. Il a également créé la marque lifestyle « Newart » et collaboré avec de nombreuses marques, comme Yoji Yamamoto.

à partir de 00:30 - Takeru Amano et Julien Sato