Desiree Tham,  The Bathroom should be pink , 2019. Image courtesy the artist

Desiree Tham, The Bathroom should be pink, 2019. Image courtesy the artist

Desiree Tham (b. 1992, Singapour)

>> Exposition personnelle présentée par VADA Visual Arts Development Association en collaboration avec Intersections Gallery, sur une proposition de Khai Hori

Visual Arts Development Association, Singapore (VADA) en collaboration avec Intersections Gallery (Singapore) présentera Feng Shui Objects, une exposition personnelle de Desiree Tham (née en 1992, à Singapour) et KIRTI, une publication innovante sur les artistes de l'Asie du Sud-Est par Hunter Panther Deerfield (né en 1996, dans le Vermont, aux Etats-Unis). 

Organisé par Khai Hori, ancien directeur adjoint des programmes artistiques au Palais de Tokyo, à Paris, le projet présente deux nouveaux talents ayant des vues socio-anthropologiques différentes de l'Asie du Sud-Est.

Desiree Tham, lauréate du Prix Art Chan Davies 2019, traduit à travers ses sculptures, l’esthétique traditionnelle et l’approche du «feng shui», une science chinoise ancienne reposant sur la disposition particulière d’objets permettant le flux positif d’énergies invisibles.


« J'ai toujours été fascinée par la manière dont les objets peuvent se comporter au-delà de leur forme et créer des relations dans la manière dont nous percevons et pensons la société. En cherchant à déconstruire et à modifier leurs fonctions dans des situations de tous les jours, je souhaite explorer la tension qui est à la base de chaque objet et du monde infini qu’il contient. J'utilise des objets et les mets en action, dans un espace où l’utilité et la quotidienneté convergent pour générer une nouvelle façon de regarder à la fois des objets simples et la routine quotidienne. "

- Desiree Tham