PLATEFORME JAPONAISE

Eri Takayanagi, Clothes and Stones, 2011, Vêtements, sacs plastiques, pierres, 10.5 x 42 x 39.5 cm. Courtoisie : l’artiste et Talion Gallery

Cette année ASIA NOW met en exergue le dynamisme et la richesse de la jeune scène émergente japonaise. À travers un riche programme de Projets Spéciaux, curaté par Emmanuelle de Montgazon, commissaire associée de « Une Saison Japonaise » au Centre Pompidou-Metz (2017-2018), la foire mettra en lumière les talents montants et les galeries émergentes. Ces projets incluent une installation in situ de l'artiste phare Makoto Aida, des performances inédites en France de Teppei Kaneuji, l'exposition "Transitional" en collaboration avec le Mori Art Museum de Tokyo et des tables rondes avec des intervenants de renom tels que Yuko Hasegawa (Directrice artistique du Musée d’art contemporain de Tokyo, et Professeur à l’Université des Arts de Tokyo), Akiko Miki (Directrice artistique internationale au Benesse Art Site de Naoshima), Kodama Kanazawa (Curatrice et Directrice adjointe aux affaires curatoriales, au Centre d’art Towada au Japon) ou encore Kohei Nawa (artiste).


Une Scénographie de Sou Fujimoto Architects

Le projet s'inspire de l'organisation des appartements français et des maisons japonaises : la scénographie entend créer le lien entre une architecture de perspectives et de vues traversantes (créées notamment par les reflets des miroirs et les enfilades dans les appartements parisiens) ainsi que la question du panneau, de la répétition, et la légèreté du bois de l'architecture traditionnelle japonaise. 

Ici, le visiteur, pour passer d'une galerie à l'autre “ traverser ” les murs, qui semblent avoir investi l'espace : la transparence laisse une place réelle à l'existant qui n'est pas camouflé mais au contraire mis en valeur tandis que la régularité des parois (l'apparition d'une grille) donne toute la force à l'installation qui semble simplement se déployer sans vergogne dans la galerie. 

Lien entre les oeuvres, les imperfections et les volumes charmants de la galerie, entre la régularité de la trame nouvelle et le chaos de l'existant.


COHJU Contemporary Art (Kyoto), présentera le travail de Mio Yamato, Yoshitaka Yazu, Koji Shiraya, et Michael Whittle; The Container (Tokyo) présentera des oeuvres de Joji Nakamura, Miya Kaneko, et Yu Araki,  MORI YU GALLERY (Kyoto, Tokyo), avec Aki Kuroda, Yasuhiro Fujiwara, Kentaro Taki, Manavu Muragishi, et Masayuki Kawai, ainsi que S.O.C. Satoko Oe Contemporary (Tokyo) qui présentera Shinichiro Kano et Takuya Ikezaki, Talion Gallery (Tokyo) avec Momoko Jennifer Iida et Eri Takayanagi et enfin Galerie Tokyoïte (Paris, Tokyo) avec Takeru Amano et Fantasista Utamaro.

 

Joji Nakamura, Sunset Glow, 2018, Acrylique sur toile, 185 cm x 144 cm, Photo: James Bingham, Courtoisie The Container, Tokyo

Des galeries étrangères présentant des artistes japonais seront également au rendez-vous, notamment A2Z Art Gallery (Paris, Hong Kong) avec Shiori Eda, Galerie DA-END (Paris) avec Mitsuru Tateishi, Satoshi Saikusa et Toshio Saeki, La Patinoire Royale–Galerie Valérie Bach (Bruxelles) avec Yuken Teruya, Pierre-Yves Caër Gallery (Paris) avec Aya Kawato et Makiko Kumano et Vanguard Gallery (Shanghai) avec Yuki Onodera.


Logo Japonismes.jpg

Cette programmation s’inscrit dans le cadre de Japonismes 2018, événement culturel célébrant le 160ème anniversaire des relations franco-japonaises.

" Pour la Plateforme Japonaise d’ASIA NOW 2018, j’ai fait un choix de projets qui permettent de donner des clefs de compréhension sur la scène artistique japonaise de ces vingt dernières années, scène que j’ai vue évoluer à travers des influences culturelles, artistiques et politiques complètement renouvelées. J’ai également voulu faire le lien entre cette scène émergente - qui a ses propres codes - avec celles des époques plus historiques et déjà bien connues, de la fin de la Seconde Guerre Mondiale jusqu’au passage à l’an 2000 ". - Emmanuelle de Montgazon

Emmanuelle de Montgazon est curateur indépendante et spécialiste de la scène artistique japonaise. Elle a été curateur associée de « Aichi Triennale 2010- Nagoya » et de « Une Saison Japonaise 2017-2018 » au Centre Pompidou-Metz. Elle est conseillère pour la Odawara Art Fondation et pour Hiroshi Sugimoto et Ryoji Ikeda.