Galerie Maria Lund - Stand B111

LEE JIN WOO, Untitled, 2017, Charcoal and Hanji paper, 118 x 160 cm. Courtesy of the artist & Galerie Maria Lund

 

ARTISTS

Lee Jin Woo

Min Jung-Yeon

Shoi

 

La Galerie Maria Lund présente une exposition de groupe réunissant trois artistes coréens :

Lee Jin Woo (peinture), né à Séoul, République de Corée, en 1959. Vit et travaille en France

Min Jung-Yeon (dessin) née en 1979 à Gwangju, République de Corée. Vit et travaille en France

Shoi (sculpture) née à Masan, République de Corée, en 1983. Vit et travaille en France

PAYSAGE CORÉEN

Le temps et la vie des hommes sont inscrits dans le paysage, ils s’y impriment, y laissent des traces que, petit à petit, le paysage absorbe...

Le paysage coréen est empreint d’une histoire dramatique : celle de l’occupation, de la guerre et de la division de la péninsule en deux Corées. Affronter cette réalité, apaiser, réconcilier et composer avec l’autre dans sa différence sont les sujets abordés par les trois artistes présentés.

Lee Jin Woo crée des tableaux-reliefs constitués de dizaines de strates (papier Hanji coréen, charbon, pigments ou d’encre de Chine) dont la surface est retravaillée pour tracer, ouvrir et faire réapparaitre. Supports de méditation, ces paysages élargissent l’espace-temps. Le regard y pénètre de plus en plus profondément ; réconfort et calme s’installent.

Dans un langage figuratif où l’abstraction s’immisce avec subtilité, Min Jung-Yeon présente la lutte et l’imbrication de forces et de natures différentes (géologie, éléments organiques et architecturaux ou spécimens du vivant). Au cœur de son œuvre récente, les notions de tissage et de cohabitation sont matérialisées par la rencontre entre nature et civilisation, entre souplesse des coulures de peinture et rigueur maîtrisée du dessin.

L’univers de Shoi révèle un monde intime, rendu avec un mélange de précision naturaliste et de naïveté. Ses nouvelles sculptures sont des formes denses, accumulations de pierres vraies et de pierres céramiques créés par elle. Les deux types de « pierres » se composent en partie des mêmes matières ; elles ont en commun une racine, une origine. De leur juxtaposition naît une métaphore :  Shoi soulève ici la question des deux Corées et leur rapprochement possible, l’espoir et la tension qui l’accompagnent.


 
 

CONTACT

48 rue de Turenne

75003 Paris — France

+33 1 42 76 00 33

galerie@marialund.com

www.marialund.com