• SA SA BASSAC
    Phnom Penh, Cambodge
    www.sasabassac.com

    Chan Dany
    Than Sok
    Vuth Lyno
    Yim Maline
    Tith Kanitha

  • Co-fondée en 2011 par le collectif d’artiste Stiev Selapak et le conservateur Erin Gleeson, SA SA BASSAC est une galerie à but non lucratif, avec une salle de lecture et un centre de documentation, dédiée à la culture visuelle contemporaine cambodgienne et à son passé. La programmation à Phnom Penh est axée sur des expositions uniques de nouvelles œuvres d’artistes cambodgiens et de projets communs organisés par des commissaires invités, dont chacune inspire de multiples points des programmes éducatifs. SA SA BASSAC est en partenariat avec les institutions locales, régionales et internationales, les internats, les musées et galeries afin d’étendre les réseaux et connaissances des artistes et du public.

 
 
 

Than Sok, Srie Bun, 2016, Installation : vêtements. Crédits : Than Sok et SA SA BASSAC

Les vieilles traditions et histoires du Cambodge deviennent des points de réajustement et jouent un rôle important aujourd’hui. Les sculptures abstraites de fil tressé de Tith Kanitha et les plaques de plastique clinquantes de Chan Dany réinterprètent de manière variée les formes et fonctions des coutumes du tissage traditionnel. Les masques théâtraux prennent un nouveau sens dans les photographies de Vuth Lyno, en représentant des récits et des identités LGBTQ. L’installation de Sok révèle des trous dans chacune des cinq couleurs symboliques des robes Bouddhistes Theravada du Cambodge, contestant les notions hiérarchiques des sectes et de rang dans le l’éthique sociétale. Et tandis que les sculptures en céramique non vernissées ni émaillées de Yim Maline font étrangement allusion aux os, l’artiste insiste également sur le fait qu’elles incarnent des poupées d’après-guerre, ou, peut-être des fantômes.
.