Magician Space
798 District, Pekin, Chine.
http://www.magician-space.com

Liu Yefu
Liu Chuang
Yao Qingmei

 
 
  • Liu Yefu, 3013 Space Lover, Installation vidéo multi-écrans. Crédits : Liu Yefu et Magician Space
  • Magician Space est heureuse de marquer sa première participation à Asia Now par la présentation d’un groupe de travail composé des artistes Liu Chuang, Liu Yefu et Qingmei Yao.

    Liu Chuang (Né en 1978, Hubei) travaille principalement la sculpture, le film et l’installation. Ses oeuvres poétiques sont connues pour leur engagement aux frontières des réalités sociales, économiques et urbaines de la Chine. Dans son récent travail, un motif Fang Sheng d’origine ancienne refuse vraisemblablement de mourir, manifestant des instincts souvent présents dans le comportement des organismes vivants. L’artiste retrace l’évolution du symbole car il régénère ses propres différences grâce à différents supports, formes et surfaces à travers le temps. Présenté à la foire, ce symbole de bon augure est à nouveau présent, incrusté à l’intérieur même des objets de porcelaine adaptés en lampes électriques, il se réanimera continuellement à travers les changements de couleurs des lumières.

    Liu Yefu (né en 1986, Beijing) est un jeune artiste travaillant entre Baltimore, New York et Beijing. Il oeuvre à partir d’une image animée retrouvée, montée avec des séquences filmées et réalisées par l’artiste afin de constituer une multitude de nouveaux personnages et récits mélangés ensemble. Yefu détourne directement les images d’avant-garde et de mass media, cadrant les relations contrastées qui se déplacent à travers les différentes cultures visuelles, les géographies, et les personnages réels ou fictifs. L’artiste médite ces réalités, travaillant entre vidéo et installation, essayant de condenser toute l’information sur des écrans numériques oscillant entre leur forme en 2 & 3 dimensions.

    Qingmei Yao (né en 1983, Zhejiang) utilise une approche interventionniste afin de ré-imaginer et perturber les paramètres de la réalité en vue de produire de nouvelles possibilités. Combinant geste absurde et action poétique, l’accent est mis sur la façon dont les gestes symboliques gagnent ou perdent de leur pouvoir à travers les actes de déplacement et d’appropriation. Ses performances et interventions théâtrales trouvent forme dans des domaines où se chevauchent les techniques burlesques de la parodie, associées à des dispositifs d’imagerie influencées par les décors théâtraux et les costumes, les conférences pédagogiques, la satire politique et la chorégraphie de la danse moderne.